L'auto hypnose autrement avec lautohypnose.net, la référence des MP3 d'hypnose

Si vous désirez apprendre l’auto hypnose par vous-même, découvrez sans attendre les différentes étapes à suivre scrupuleusement pour réussir la mise sous hypnose et intervenir directement sur vos objectifs pour améliorer votre vie.

A / Préciser votre objectif d’auto hypnose

Avant de pratiquer une séance d’auto hypnose, il est indispensable de déterminer quel objectif vous souhaitez atteindre pour que votre inconscient sache ce que vous attendez de lui.

Bien sûr, les objectifs peuvent être très larges, que vous ayez envie d’arrêter de fumer, de perdre du poids, d’avoir confiance en vous, de surmonter une rupture… choisissez bien avant toute séance votre objectif de manière simple et réaliste.

Pour mettre toutes vos chances de votre côté et réussir votre séance, voilà ce que vous devez respecter dans la détermination de votre but.

Votre objectif doit être SMART, en voici la signification.

Un objectif spécifique

Si vous êtes vague dans votre objectif, cela ne va pas marcher. Votre inconscient va comprendre votre demande de manière abstraite et cela freinera les bienfaits de la séance.
Le conseil que je vous recommande c’est donc d’être le plus précis possible lorsque vous demandez quelque chose à votre inconscient, soyez aussi clair dans vos propos.

Exemple : si vous demandez à votre inconscient « d’aller mieux » c’est ce qu’on appelle un objectif vague. Posez-vous alors la question : c’est quoi pour vous aller mieux ? Dans quel contexte ? A quel niveau, est ce que c’est dans mes émotions, mes pensées, mes réactions ? C’est où dans mon corps ? Etc….

Un objectif mesurable

Vérifier qu’avec cet objectif vous soyez à même d’en mesurer les progrès pour l’atteindre. Demandez-vous par exemple à quoi vous remarquerez que vous avez atteint votre objectif ? Qu’est-ce que vous va vous permettre de vérifier que vous êtes sur la bonne voie ?

Un objectif acceptable

Vous devez être motivé pour atteindre votre objectif car cela demande de l’engagement de votre part. Ici vous devez prendre en considération que le but doit être faisable.

Un objectif réaliste

Demandez-vous si vous avez suffisamment de ressources pour atteindre votre but. Pensez bien aussi que les objectifs irréalistes comme « je veux être milliardaire » n’ont pas leur place ici. Votre inconscient n’est pas un producteur de miracle mais un révélateur en revanche de votre potentiel.

Un objectof temporel

Il est important de se fixer un délai de temps réaliste pour réussir votre challenge. En combien de temps, puis je le réaliser ? Cette « date limite » est un repère qui servira de référence pour voir comment vous progresser.

En ce qui concerne la formulation de votre objectif, il s’agit là encore d’un point important à prendre en compte. Vu que votre inconscient a un âge mental de 6 ans, il comprend les mots dans un sens littéral et ne comprend pas la négation.
De ce fait, il est capital de formuler à votre inconscient votre demande en positif OBLIGATOIREMENT.

Exemple : si vous souhaitez “>apprendre à gérer votre stress et que vous dites à votre inconscient « je ne veux plus de stress », il va comprendre à l’inverse « je veux du stress ». Pensez donc à vous demander : qu’est-ce que veux de positif pour remplacer mon stress ?

Par exemple de la détente. Demandez alors à votre inconscient de créer de la détente en vous sous forme de (relâchement dans les épaules, les pensées, de la légèreté dans telle partie du corps)… dans tel contexte…

Pour l’exemple de l’amincissement : il est mieux de privilégier des suggestions comme « affiner ma silhouette » ou « mincir ».

Pour résumé cette partie, quand vous précisez votre objectif d’auto hypnose, dites simplement ce que vous voulez et non pas ce que vous ne voulez plus, vous augmenterez alors grandement vos chances d’être compris par votre inconscient.

Pour le reste, vous avez toute la liberté de traiter n’importe quelle problématique de votre vie, que ce soit des émotions, des habitudes, des addictions, des réactions ou des relations avec les autres… Votre inconscient est un réservoir de ressources illimitées.

B / Environnement de la séance d’auto hypnose

Que vous soyez assis ou allongé sur une chaise, un fauteuil ou un lit cela n’a pas d’importance. Tachez simplement de prendre une position confortable de façon à l’aise pendant l’ensemble de la durée de la séance.
Je vous conseille personnellement d’être assis pendant la séance d’auto hypnose pour vous éviter surtout de vous endormir et d’être actif pendant tout le travail que vous allez effectuer au contact de votre inconscient.

Cherchez un endroit tranquille dans lequel vous pouvez vous détendre, à l’abri des bruits pour éviter d’être perturbé par l’environnement extérieur ou les bruits parasites ou animaux.

Eteindre son téléphone est indispensable pour vous déconnecter des écrans et laisser ensuite libre cours à votre imaginaire et votre créativité.

Pour le moment de la journée, il est recommandé de faire de l’autohypnose le matin quand vous n’êtes pas totalement réveillé car votre esprit est en repos et vous êtes plus suggestible, ou bien le soir quand vous êtes détendu.
Ne vous forcez pas à faire la séance, prenez toujours du plaisir à la faire pour que cela fonctionne. La motivation est une condition essentielle pour vous amener à créer les changements souhaités.

Rappelez-vous que chaque séance est unique. Il peut arriver qu’il soit plus ou moins facile de vivre une expérience hypnotique d’une séance à une autre. C’est tout à fait normal que vous ayez ce sentiment car vous allez apprendre à vous hypnotiser.
Cela ne s’apprend pas en une seule fois. Cela demande de la régularité et plus vous allez essayer, recommencer encore et encore et plus vous allez vous familiariser à cet état de conscience modifié. Au début, pour que cela devienne un réflexe, réalisez au moins deux voire trois séances par semaine.

Pour débuter la séance d’auto hypnose, pensez toujours à fermer les yeux pour vous débrancher du monde extérieur et partir dans une exploration de vous-même.

C / Comment se parler à soi-même pendant la séance d’auto hypnose

Il est important quand on fait de l’auto hypnose de se parler à soi-même à la deuxième personne du singulier avec le « tu ». Pourquoi ?
A travers cette formulation il sera plus simple d’établir la frontière entre votre mental et votre inconscient.

Une fois que cela deviendra naturel pour vous de parler de cette façon pendant la séance d’autohypnose, je vous conseillerez ensuite de vous parler uniquement à l’expiration notamment si vous désirez créer en vous de la détente et uniquement à l’inspiration si vous désirez vivre un état de légèreté.

D / Placer des fusibles et une limite de temps en auto hypnose

Quand vous débutez une séance d’autohypnose, vous devez impérativement penser à prendre des précautions pour vous assurer de vivre une expérience positive.
Les fusibles vont agir comme des suggestions qui ont pour but de sécuriser votre mental mais aussi de poser le cadre à votre inconscient.

Voici les règles suivantes que je vous conseille d’avoir bien en tête :

  • Définissez la durée de temps de la séance d’auto hypnose auprès de votre inconscient avant de commencer. Par exemple « je voudrais inconscient que mon expérience hypnotique dure 30 minutes »
    Vous allez voir qu’en faisant ça, arrivé à terme du délai fixé pour la séance, naturellement vous allez remonter intuitivement dans un état plus habituel de conscience.
  • Autre fusible à prononcer dans sa tête : « je garderai toujours la possibilité de réagir, si quelque chose d’inattendue survenait, je pourrais ouvrir les yeux et être prêt à entrer en action si nécessaire »
  • « Pendant la séance d’auto hypnose, mon inconscient ne va laisser remonter que les expériences positives, les sensations agréables, de bien être en toute sécurité »
  • « Si une émotion passe, je peux l’accepter et prendre du recul, c’est signe que le travail se réalise »
  • « La séance d’auto hypnose va se prolonger en moi, bien après l’état d’hypnose, mon inconscient sera libre de continuer ce travail dans le cadre qui a été défini »

E / Quel est le nombre de séances d’auto hypnose nécessaires pour une même problématique

Il est très difficile de répondre à cette question car cela dépend de la complexité de la problématique sur lequel vous travaillez.
Il arrive qu’une seule séance d’auto hypnose puisse suffire mais il est conseillé au début d’écouter ou réaliser plusieurs fois la séance pour ancrer les changements et ainsi vous permettre de vous autonomiser sur le long terme.

F / Fabuleux outil : la respiration abdominale pour préparer la séance d’auto hypnose

Habituez-vous avant de commencer la séance d’auto hypnose à prendre de grandes inspirations et expirations par le ventre. Sentez l’air qui gonfle et dégonfle dans votre ventre en évitant consciemment de vous servir de votre cage thoracique.

En pratiquant régulièrement la respiration abdominale, vous allez plus facilement vous détendre, vous remplir de sensation de bien-être, de relaxation et ainsi calmer votre esprit.
Rien que cette technique permet de réduire le stress et les angoisses.

La méthode est très simple :

  • Placez votre main sur votre nombril en fermant les yeux
  • Inspirez profondément par votre nez en ne laissant que votre ventre se gonfler et non plus votre cage thoracique. Vous allez dès lors sentir les mouvements de votre ventre bouger de manière plus ample
  • Expirez tous l’air ensuite par votre bouche et faites le pendant quelques minutes…
  • Vous allez être naturellement détendu et votre respiration va devenir plus calme et plus naturelle

Les résultats sont étonnants. La cohérence cardiaque est très efficace pour se préparer à vivre un état d’hypnose.

G / Créer de la relaxation dans son corps et son esprit pour l’auto hypnose

Pour amplifier l’état de détente que vous avez créé via la respiration abdominale, voici une autre technique qui vous permettra d’entrer plus facilement sous hypnose. Elle ne fonctionne que si vous souhaitez vous détendre et non pas si vous souhaitez vivre un état de légèreté.

Voici les étapes :

  1. Contractez au début tous les muscles de vos pieds et chacun de vos orteils quelques secondes pour sentir les sensations puis relâchez cette partie de votre corps
  2. Portez ensuite votre attention sur vos mollets et vos chevilles en contractant au maximum ainsi que vos orteils et dès que vous sentez que c’est assez contracté vous relâchez de nouveau
  3. Contractez vos cuisses pendant 10 secondes et relâcher pour sentir comment la détente se propage dans le bas de votre corps
  4. Contractez ensuite vos deux fesses 10 secondes puis relâchez
  5. Contractez vos abdominaux en imaginant que votre détente se développe dans votre corps puis relâchez encore
  6. Prenez 3 grandes inspirations et expirations et retenez chaque fois 3 secondes l’air dans vos poumons avant d’expirer
  7. Imaginez votre corps devenir un élastique détendu très profondément relâché en même temps que vous imaginez la pression et les tensions s’évacuer de votre corps à chaque expiration
  8. Imaginez que cette détente continue de monter dans vos épaules, votre cou, votre tête comme une chaleur et une énergie qui amène votre corps à devenir encore plus lourd
  9. A la fin vous pouvez comme vous sentir entourée d’une bulle de bien être qui amène votre esprit à être plus libre, plus apaisé
  10. Laissez cette relaxation épouser l’ensemble de vos muscles, de vos nerfs et de vos cellules.
  11. Si une tension reste encore présente, apportez votre attention sur la partie de votre corps où il y a cette tension en imaginant la détente dénouer cette tension.

Plus vous allez pratiquer cet exercice et plus vous allez créer de la relaxation autant dans votre corps que dans votre esprit. Amusez-vous à tester, vous risquerez d’être surpris des bienfaits que cela génère en vous.

H / Reconnaître les signes de l’état d’hypnose

Rappelons une fois de plus que quel que soit le niveau de profondeur de transe dans lequel vous serez, ce n’est pas la profondeur qui fait l’efficacité de la séance d’auto hypnose mais les suggestions.
Les suggestions sont les messages que l’on envoie à l’inconscient.

Pour savoir si vous êtes dans une transe hypnotique, je vais vous indiquer des signaux qui vous permettrons de mesurer si vous êtes ou non sous hypnose. Bien sûr ils varient d’une personne à une autre. En voici quelques exemples de signes : le rythme de la respiration qui ralenti ou s’accélère, détente, larmes physiologiques, perte de notion du temps, micro mouvements dans les mains, sensations de lourdeur ou légèreté, des bâillements, des hallucinations, la sensation de ne plus être là à demi sommeil, frissons, picotements, lévitation de bras…

Plus vous reconnaîtrez ces signes et plus vous serez à l’aise pour entrer plus profondément en hypnose, vous aurez la certitude d’y être.
Sachez, qu’en pratiquant l’auto hypnose, on rentre moins profondément en transe hypnotique car c’est vous seul qui suggérez l’état d’hypnose, vous devez donc au minimum être conscient de ce que vous vous dîtes à vous-même.

Ce qui est même étonnant, c’est que plus on vit un état d’hypnose et plus il devient facile de le recréer sans même suivre toutes les étapes que je vous ai indiqué. Cela deviendra un jeu d’enfant et l’auto hypnose n’aura plus de secret pour vous.

I / La visualisation créatrice et les autosuggestions en autohypnose

La base de la réussite de l’auto hypnose, ce sont les suggestions. Elles sont capitales pour vous amener à changer car elles représentent des messages que l’on envoie à l’inconscient pour l’aider à apprendre différemment.

Plus les séances d’auto hypnose vont être saupoudrées de suggestions et plus il sera facile de contourner les limites de votre mental pour agir à d’autres niveaux plus profonds.

En général, quand vous écoutez un mp3 d’auto hypnose, vous n’avez pas besoin de vous poser de question sur les suggestions, c’est le praticien en hypnose qui vous guide.

En revanche, si l’autohypnose vous la pratiquez seul, dans ce cas il sera important de créer une auto suggestion en relation avec votre objectif.

Dès que vous l’avez défini, l’idée est de la fixer en début de séance puis de la répéter plusieurs fois dans votre esprit pendant la transe hypnotique en utilisant le pronom « tu ».
Croyez en ce que vous pensez, il faut qu’elle résonne en vous, si vous hésitez, cela risque de freiner le travail.

Voici des exemples d’autosuggestions positives :

  • Jour après jour je suis complètement libéré de la cigarette
  • Je prends facilement de la distance sur ma colère
  • Je me sens léger et libre de mes pensées
  • Je me sens détendu et apaisé
  • Je développe de plus en plus facilement ma confiance en moi….

Ce qui est vraiment intéressant au-delà même des suggestions positives que je vous ai indiqué, quand on vit un état d’hypnose le cerveau ne fait pas la différence entre la réalité et l’imaginaire. De ce fait en utilisant ensuite la visualisation créatrice, elle aura directement une influence sur votre corps et votre esprit.
Par exemple, une personne qui sous hypnose va s’imaginer courir, va naturellement observer la température de son corps augmenter et avoir sa respiration qui s’accélère.

Plus vous allez sous hypnose vous associer à une expérience imaginaire, plus votre inconscient va rendre cette expérience réelle à ses yeux. Si vous n’êtes pas associé, il n’y aura en revanche aucun effet.

Testez dès maintenant cet exercice efficace : imaginez-vous dans une situation dans laquelle vous pouvez voir, sentir et entendre ce qui se présente dans cet endroit comme dans un rêve éveillé.
Prenons l’exemple de l’amincissement, voyez sous hypnose votre corps mince avec le regard positif des personnes dans la rue, entendez les personnes vous félicitez d’en être arrivé là et entendez votre voix intérieure vous dire qu’elle est fière de vous. Vous allez voir que naturellement des images mentales vont se dessiner dans votre esprit, qu’elles soient floues ou nettes cela n’a peu d’importance. Vous allez voir que votre inconscient va prendre en compte cette réalité crée dans votre esprit pour procéder aux modifications nécessaires.

J / Les techniques d’auto hypnose

Ces techniques d’auto hypnose sont inquantifiables, il en existe autant qu’il y a d’êtres humains sur terre.
Ce qui semble important dans cette phase, c’est de rechercher la technique qui correspond à vos attentes.

Il existe plein de manières de rentrer dans un état d’hypnose.

Avant de vous révéler les techniques les plus efficaces pour plonger dans une transe hypnotique, je vais d’abord vous parler du signaling.

1 / Le signaling

Le signaling est un fabuleux outil d’hypnose qui vous permet d’entrer directement en contact avec votre inconscient par des signaux idéomoteurs dans le corps.

Si vous désirez pendant votre séance d’hypnose avoir des réponses physiques de votre inconscient c’est très simple : au moment où vous avez atteint l’état d’hypnose, demandez à votre inconscient de créer un mouvement dans l’un de vos doigts qu’il va choisir dans une main pour répondre par « oui » et un autre doigt pour répondre « non ».
Repérez bien le doigt où il a répondu oui et l’autre non, et posez-lui ensuite une question où il peut répondre par oui pour vérifier qu’il répond avec le même doigt et faire pareil avec le non.
A chaque fois que votre question sera posée, vous sentirez de façon naturelle une sensation particulière dans un de vos doigts qui va faire qu’il va bouger de lui-même sans même que vous ayez besoin de faire le mouvement. Une fois que ces signaux seront créés, mémorisez bien les doigts en question pour vous servir du oui et du non à chacune de votre séance d’auto hypnose. Ils vont permettront de communiquer avec votre inconscient en lui posant directement des questions et valider qu’il fasse bien ce que vous lui demandez de faire.

Voici à présent trois merveilleuses techniques d’hypnose à tester qui fonctionnent sur la plupart des personnes : la technique de la vision périphérique, la spirale sensorielle et le jardin secret.

2 / La vision périphérique

Cette technique d’hypnose va vous aider à glisser dans une zone de conscience modifiée. L’idée avec cette mise sous hypnose c’est de vous servir principalement de la vue.

Découvrez la méthode :

  • Vous allez pour débuter fixer un point devant vous et ne vous concentrez que sur ce point comme si rien d’autre n’existait autour. A force de le regarder, vous allez sentir comme un lien invisible se créer entre votre regard et ce point. Peut-être même que votre regard va se figer ou même se troubler, cela fait partie de l’exercice
  • Vous allez regarder et vous concentrer quelques minutes sur ce point et ensuite tout en regardant ce point, je vais vous demander de porter votre attention en même temps sur tout ce qui entoure ce point et notamment au début regarder en dessous du point. Regardez ensuite jusqu’aux limites basses de votre champ de vision
  • Observez ensuite tout en regardant le point, la partie haute de votre champ vision et peut être allez-vous remarquer que vous ne regardez plus vraiment le point.
  • Explorez maintenant les côtés du point, tout ce qui l’entoure jusqu’à voir l’ensemble de votre champs vision
  • Remarquez à présent l’état interne dans lequel vous êtes, c’est comme un vide intérieur, un calme voir un silence. Peut-être une impression que tout est blanc ou transparent. Vous êtes alors dans un état d’hypnose.

Remarque : on peut être dans un état d’hypnose les yeux ouverts.

3 / La technique de la spirale sensorielle

Elle se pratique que vous ayez les yeux fermés ou ouverts. C’est une méthode très facile pour entrer dans une transe hypnotique.

La méthode est la suivante :

  • Portez votre attention sur 3 éléments visuels de votre expérience en vous servant de liaisons comme « et », « alors que », « pendant que ». Par exemple « tu vois la taille de la pièce et tu portes ton attention sur la couleur des murs et la luminosité de l’endroit dans lequel tu es… et pendant que tes yeux sont encore ouverts… »
  • Portez ensuite votre attention sur 3 élément auditifs dans ce même endroit « et pendant que tu entends le son de ta voix et la manière dont tu prononces les mots… tu peux explorer les sons qui t’entourent et entendre le bruit de ta respiration… »
  • Portez ensuite votre attention sur 3 éléments kinesthésiques (sensations dans le corps) : « et tu sens le contact de ton bras sur ta jambe pendant que tu continues d’être attentif à la température de l’air sur ta peau et ta respiration devient déjà plus calme…. »
  • Vous placez ensuite une suggestion comme « et tous ces éléments t’amènent à rentrer plus facilement dans une autre forme d’attention…. »
  • Puis vous faites exactement la même chose mais cette fois ci avec 2 éléments visuels, auditifs et kinesthésiques et une suggestion, puis ensuite 1 élément visuel, auditif, kinesthésique et une suggestion.

Progressivement, la description de chaque élément que vous allez vivre en même temps va vous entrainer à entrer dans un état d’hypnose. Ce que je vous conseille quand vous pratiquez cette induction c’est de partir d’éléments extérieurs vers l’intérieur.

4 / La technique d’induction du jardin secret

Une autre méthode simple pour entrer en hypnose, c’est d’imaginer en fermant les yeux devant vous la présence d’un magnifique escalier vous amenant à découvrir votre jardin secret. Il s’agira alors dans votre esprit d’un endroit où sont stockées vos ressources inexploitées, vos comportements, vos émotions, vos réactions, les expériences du passé et du futur…. Comme un lien profond dans lequel vous entrez en relation avec votre être profond.
Vous avez le choix de visualiser les marches de l’escalier comme vous l’entendez, elles peuvent monter ou descendre et vous pouvez ensuite ajouter des détails dans votre sanctuaire intérieur à chaque visite.

De la même façon que vous pouvez aussi visualiser une plage, un endroit que vous aimez particulièrement, une montagne, une forêt… une personne ou quelque chose pourra vous rencontrer pour vous donner des réponses à la problématique qui vous amène à venir dans cet endroit. Cela pourrait très bien être des mots prononcés par cette personne ou une enveloppe qui contient un message. Les réponses intérieures peuvent se présenter comme des intuitions, des pensées ou des prises de conscience.

K / Sortir de la transe hypnotique et revenir dans l’ici et maintenant

Dès que vous avez terminé de vous servir de la technique d’auto hypnose et que vous avez utilisé les autosuggestions ainsi que la visualisation créatrice, vous allez sentir à un moment précis que vous allez remontrer de la séance. Cette remontée dépendra du temps que vous aurez défini de la séance avec votre inconscient.

Vous allez tranquillement revenir dans l’ici et maintenant, retrouver vos esprits, sentir de nouveau les sensations dans votre corps, sentir vos yeux bouger derrière vos paupières. Au moment où vous sentirez que vous sortirez de cet état de rêverie, vous pourrez prendre 3 grandes inspirations et ouvrir les yeux. Si vous sentez que vous avez perdu la notion du temps c’est normal.

Vous serez détendu et apaisé et vous aurez peut-être même envie de dormir en sortant de cette expérience. C’est normal, c’est parce que votre inconscient va continuer à travailler pour vous après la séance d’auto hypnose.

Si vous êtes dans le cas où vous écoutez un mp3 d’hypnose, vous serez guidé par le praticien en hypnose qui vous aidera à reprendre conscience de la réalité présente et revenir dans un état de conscience plus habituel.

L / Constat d’auto hypnose

Sachez que si pour vous il est vraiment difficile par vous-même de pratiquer seul l’autohypnose, les séances d’auto hypnose guidées sur support audio sont également très efficaces.
Les effets sont identiques que les séances en cabinet.

C’est la raison pour laquelle j’ai réalisé pour vous ce site avec des séances d’auto hypnose sur support mp3 pour traiter un ensemble de problématique et répondre à un grand nombre de demandes. Pour les demandes plus précises, sachez que je réalise également des séances sur mesure pour vous aider et m’ajuster à vous.

L’auto hypnose est donc un outil formidable à pratiquer chez soi pour obtenir des changements durables, positifs et efficaces.

M / Les résultats d’auto hypnose sont présents en combien de temps ?

Il n’y aucune règle, ils peuvent se créer de manière instantanée après l’écoute d’une séance d’auto hypnose, comme venir plusieurs heures après ou 3 semaines plus tard.
Si vous désirez changer vite, il n’y a pas de secret, écoutez autant de fois la séance d’auto hypnose que vous pouvez ou pratiquer des séances vous-même chaque fois que vous en avez l’occasion.

Guide d’auto hypnose gratuit

Vous trouverez ci-dessous le sommaire du guide d’auto hypnose gratuit.

  1. Apprendre l’auto hypnose gratuitement
  2. Auto hypnose : mode d’emploi
ut id luctus Donec facilisis commodo venenatis, elit.