L'auto hypnose autrement avec lautohypnose.net, la référence des MP3 d'hypnose
hypnose pour arrêter de fumer

Vous en avez assez de fumer ? Vous voulez arrêter de fumer une bonne fois pour toute. Vous voulez dire stop à la cigarette.
Ca y est, c’est décidé, l’arrêt du tabac, c’est maintenant. Vous savez que le tabac, c’est tabou et qu’on en viendra tous à bout.

Seulement voilà, vous n’avez pas envie de grossir. Vous voulez arrêter de fumer sans grossir. Vous ne voulez pas que l’arrêt du tabac rime avec prise de poids.
Vous voulez également savoir si l’hypnose pour arrêter de fumer est sans danger.

Je vous comprends. Vous avez raison de vous poser toutes ces questions. Rassurez-vous, en tant qu’hypnothérapeute expérimentée depuis plusieurs années sur le sujet, je vais tenter de répondre à toutes vos questions pour vous aider à en finir définitivement avec l’emprise de la cigarette.
Fumer n’est pas une fatalité, c’est ce que je vais vous montrer.

Vous allez voir dans les lignes qui suivent qu’arrêter de fumer est beaucoup plus simple que ce vous croyez.
Vous allez comprendre pourquoi l’arrêt du tabac n’entraîne pas directement une prise de poids.
Vous allez découvrir comment l’hypnose peut être votre plus puissant allié pour arrêter de fumer.

Mais avant, nous allons voir comment vaincre le manque de nicotine. Nous aborderons également le sujet des effets secondaires.

En attendant, sachez qu’une solution simple pour arrêter de fumer est à votre portée…

Comment arrêter de fumer tout seul sans hypnose ?

Vous cherchez un moyen simple d’arrêter de fumer tout seul comme un grand sans hypnose ? Vous pouvez essayer, mais vous verrez que la volonté à elle seule ne suffit pas toujours.
Pourquoi ? Parce que vous avez besoin de vous faire aider. Vous avez besoin d’un avis extérieur pour vous suivre et vous accompagner dans l’arrêt du tabac.

Vous avez besoin de ce fameux petit coup de pouce magique pour en finir avec la cigarette.
J’ai une bonne nouvelle pour vous.

L’hypnose apporte souvent ce petit coup de pouce pour vous aider à dire stop au tabac et je vais vous expliquer pourquoi dans les lignes qui suivent. Mais avant, je vais tenter de répondre à cette première question.

Comment arrêter la cigarette à votre avis, sans aide extérieure ? C’est bien sûr possible, mais ce n’est certainement pas la méthode la plus facile pour arrêter de fumer.
J’en connais qui y sont arrivés… j’en connais aussi un paquet qui sont venus me consulter après. Pourquoi ?

Tout simplement parce que l’arrêt du tabac pour eux n’est pas aussi simple qu’il voulait le croire. Ils se sont rendus compte qu’arrêter la cigarette revenait à faire le deuil de leur ancienne vie. De leur identité.
Quoi ? Comment ça ? Mais allons donc, que dites vous là ? Vous allez un peu vite en besogne me direz vous.

Et ben, pas tant que ça, c’est ce que vous allez voir dans un instant… mais avant, nous allons voir les effets secondaires de l’arrêt de la cigarette si vous le voulez bien.

Quels sont les effets secondaires de l’arrêt de la cigarette ?

Les effets secondaires de l’arrêt de la cigarette peuvent être nombreux :

  • Fatigue
  • Irritabilité
  • Constipation
  • Augmentation de l’appétit et prise de poids
  • Fortes envie de fumer
  • Dépression
  • Etc…

La liste pourrait être encore longue. Mais cela n’a absolument aucun intérêt et je vais vous dire exactement pourquoi.
La vérité, c’est que rien de tout ceci ne va peut être arrivé. Et vous savez pourquoi ? Parce que ce ne sont que des suppositions, des potentiels.

Vous avez peur des effets secondaires ? Ben voyons, prenez moi pour un jambon. Je l’aurais parié, je vous vois arriver avec vos gros sabots.
En vérité, je vous ai vu arriver à 3 kilomètres et je vous ai mené exactement où je voulais que vous soyez, c’est à dire là, à ce moment précis, où vous pensez que je vous ai montré qu’arrêter de fumer n’était pas sans danger.

Ça, c’est ce que vous croyez… maintenant, place à la vérité…

Alors, comme ça on aurait peur des effets secondaires ? Avouez que c’est une excuse très pratique pour ne pas arrêter de fumer.
C’est même l’excuse parfaite.

Mais dites moi, une question me taraude… vous saviez que les médicaments ont des effets secondaires ?
Non, je vous dis ça car un excellent livre publié par John Virapen (ancien PDG de Big Pharma) et préfacé par le professeur Philippe EVEN ayant pour intitulé “Médicaments effets secondaires : la Mort” est fort instructif.
Bref, je m’égare. Veuillez pardonner cette parenthèse.

Je disais donc que je suis étonnée que vous n’ayez pas connaissance des effets secondaires des médicaments que vous prenez au quotidien.
Allez, soyons sérieux cinq minutes si vous le voulez bien, vous pouvez vous mentir à vous-même si vous en avez envie, mais pas à moi.

Je sais très bien que vous faites exactement comme 99,99% des humains vivant dans une société dite moderne, à savoir avoir recours au moins une ou plusieurs fois par an (si ce n’est plus) aux médicaments.
Quand je parle de médicaments, je ne parle pas forcément de médicaments forts. Même pas besoin d’aller jusque là, l’achat de médicaments sans ordonnance suffit amplement.
Citons le Doliprane, l’Efferalgan et les derniers bonbons pharmaceutiques à la mode, à savoir les compléments alimentaires.

Et bien, vous savez quoi ? Ils sont tous, et je dis bien tous, pourvus d’effets secondaires. Hallucinant non ? Mais je ne vous apprends rien n’est-ce pas ?

Non, bien sûr que non, car vous le savez fort bien. En fait, non seulement vous le savez, mais en plus de ça, vous ne regardez même pas les effets indésirables possibles la plupart du temps.
Ben oui, je le sais car on fait tous pareil.

Vous savez que toute prise de médicament comporte des effets secondaires. Mais vous vous en fichez, vous le prenez quand même.
Vous le prenez car vous êtes persuadé que ce médicament peut vous guérir. Et même si le comprimé magique ne joue pas son rôle et ne vous guérit pas, il vous donne une dose d’espoir.

Alors vous faites comme tout le monde, vous prenez votre dose d’espoir. En vérité, vous êtes un véritable camé de l’espoir.

Mais, rassurez-vous, je ne vous en veux pas. Je vous comprends.

Ce que je vais simplement essayer de vous faire comprendre ici, c’est que si vous êtes capable de ne pas avoir peur des effets secondaires lorsque vous prenez un médicament, pourquoi les effets secondaires de l’arrêt du tabac seraient si préjudiciables que cela ?

Pourquoi accorder autant d’importance à des effets secondaires qui, en réalité, ne sont que des effets hypothétiques et potentiels, qui sont plus ou moins variables d’un ancien fumeur à un autre.

La vérité, je vais vous le dire, c’est que vous avez peur.

Le problème, ce n’est pas que vous avez peur d’arrêter de fumer, c’est que vous avez peur de perdre votre identité d’ancien fumeur.

Vous avez peur car la cigarette fait office de béquille émotionnelle, c’est devenu votre bonne copine, celle sur laquelle vous pouvez compter.
Vous en êtes devenu tellement dépendant qu’à la fin, vous ne savez même plus pourquoi vous fumez.

Vous avez appris au fil du temps à adopter une nouvelle identité, celle du fumeur. Et vous croyez que vous êtes un fumeur.
Sauf que vous avez oublié un détail. On ne naît pas fumeur, on le devient. Un bébé ne naît pas avec la cigarette dans la bouche, mais quand un bébé commence à chouiner, on lui met sa tétine.

La tétine des fumeurs, c’est la cigarette. Mais rassurez-vous, on va voir ensemble comment réussir à vous défaire de votre tétine émotionnelle, ça va bien se passer.

Comment arrêter de fumer rapidement et facilement par hypnose ?

Le meilleur moyen pour arrêter de fumer rapidement et facilement, c’est par hypnose. Pourquoi ?

Parce que l’hypnose va agir au plus profond de votre inconscient pour mettre en lumière les mécanismes sous-jacent de votre conscience.
Grâce à l’hypnose guidée, l’hypnothérapeute que je suis va vous aider à trouver l’élément déclencheur responsable de cette addiction.
Une fois trouvé, nous allons effectuer des modifications comme si nous changions les coordonnées GPS d’un satellite.

Votre esprit va alors prendre une nouvelle direction, puisque l’hypnose va lui montrer une nouvelle route, un nouveau chemin, celui d’une vie sans tabac.
L’auto hypnose guidée permet vraiment de vous accompagner dans votre processus de changement en vous aidant à lever une à une toutes vos barrières.
C’est tellement naturel et progressif que vous n’en avez même pas conscience, c’est précisément en ceci que réside toute la subtilité de l’hypnose thérapeutique guidée.

Prêt à essayer et faire le test ? Ça tombe bien, c’est maintenant. Pas demain, ni dans 1 heure. Si vous voulez vraiment arrêter de fumer, c’est tout de suite, ici et maintenant.
C’est possible immédiatement. Comment faire ?

Cliquez sur ce bouton juste en-dessous pour accéder instantanément à la séance d’auto hypnose guidée professionnelle disponible au format audio MP3.

Profitez en tant qu’il en est encore temps. Ce MP3 d’hypnose fait un tabac

Est-ce qu’une séance d’hypnose pour arrêter de fumer fatigue ?

Oui, une séance d’hypnose pour arrêter de fumer peut fatiguer. Si c’est le cas, c’est bon signe, cela signifie que les suggestions hypnotiques ont été source de changement.
C’est un signe positif de changement. Éprouver un état de fatigue à la sortie d’une séance d’hypnose démontre que vous avez su relâcher les tensions accumulées depuis plusieurs mois, voire parfois des années.

Il se peut qu’en sortant de la séance d’hypnose, vous éprouviez un état de “bug”, c’est aussi bon signe. C’est comme la fonction reboot de votre ordinateur, lorsque votre pc doit redémarrer ou vous changez de programme.
Dans tous les cas, cet état de fatigue ou bug est passager et temporaire.

Article recommandé :   L'hypnose pour vaincre l’hyperphagie et traiter ses troubles alimentaires

Laissez vous aller à ce doux état de changement. Il se peut même que vous ayez une irrésistible envie d’arrêter de fumer dès la sortie de la séance.

L’arrêt du tabac à lui seul peut induire une fatigue propre à deux phénomènes : la désintoxication auquel procède votre organisme et le manque de nicotine.
Il faut en effet laisser un peu de temps à votre corps de se détoxifier et d’éliminer ce fameux stimulant toxique qu’est la nicotine.

Rassurez-vous cependant, une séance d’auto hypnose vous permet toujours d’être calme et détendu.

Comment fonctionne l’hypnose Ericksonienne pour arrêter de fumer ?

C’est aujourd’hui prouvé. L’hypnose fonctionne dans la prise en charge de l’arrêt du tabac. Grâce à l’hypnose guidée, finit l’indécision.
Vous êtes désormais équipé d’un outil efficace et puissant vous permettant de prendre la meilleure décision possible, celle que vous attendiez depuis longtemps : la décision d’arrêter de fumer.

Comment est-ce possible ? Grâce à la séance d’auto hypnose guidée professionnelle que je viens de réaliser spécialement pour vous, votre inconscient va percevoir toute une série de suggestions hypnotiques puissantes.
Ces suggestions hypnotiques sont tellement puissantes que vous, fumeur, vous allez finir par voir la cigarette telle qu’elle est vraiment.
Vous allez finir par percevoir son vrai visage. Vous allez finir par avoir une prise de conscience.

Et lorsque le rideau tombe, vous voyez que la cigarette est inutile, que c’est une étrangère, un bourreau dont vous êtes la victime.
Oui, vous avez été victime en tant que fumeur pendant tant d’années de la cigarette. Vous avez cru, à tort, que fumer fait du bien et c’est cool. Mais, la vérité est qu’il en est rien de tout ça.

Il n’en est rien de tout ça. On vous a trompé et menti. L’industrie du tabac vous a roulé comme une cigarette et elle en a fait tout un tabac.
Elle vous a fait croire que la nicotine n’avait aucun effet sur la santé. Hors, on ne compte plus le nombre d’études qui démontre que la nicotine provoque l’augmentation de la pression artérielle et la fréquence cardiaque.
Consommer de la nicotine réduit l’appétit et augmente le métabolisme.

L’industrie du tabac a rincé, et continue de le faire d’ailleurs, c’est un secret de polichinelle aujourd’hui, à grand coups de lobbies, les principaux acteurs. Ceux qui ont un pouvoir décisionnaire comme les politiques notamment (députés et cie).
Le plus drôle dans tout cela, c’est que l’industrie du tabac va même jusqu’à pondre les lois. Ils rendent service aux pauvres députés qui n’ont pas le temps. Comme c’est mignon et gentil.
On sent l’impartialité ici.

Au final, qui sait qui paie l’addition ? C’est vous, et la note est salée. En tant que fumeur, vous n’êtes pas sans savoir que se payer une cartouche de cigarette a un prix.
Et ce prix part en fumée et n’arrête pas de flamber. Amusez vous à regarder l’évolution du prix des paquets de cigarette ces dernières années, c’est complètement délirant.

En fonction de votre consommation du nombre de cigarettes, si vous vous amusez à faire le calcul de ce que vous a coûté votre vie de fumeur, vous risqueriez d’être surpris. Vous auriez peut être pu vous acheter un appartement.

Mais le pire ici, ce n’est même pas le coût que fumer vous a coûté tout au long de votre vie. Ce n’est pas non plus tous les risques inconsidérés que vous avez pris jusqu’à maintenant pour fumer une tétine.
Non, le pire ici, vous savez ce que c’est ? Je vais vous le dire.

C’est que vous avez perdu toutes ces années à vous intoxiquer au prix fort. Vous avez perdu toutes ces années à vous faire du mal en pensant que vous vous faisiez du bien.
Vous vous êtes menti à vous-même. Vous vous êtes raconté des histoires car on vous a raconté des histoires.

Rappelez vous la première fois où vous avez fumé une cigarette. La première fois, vous ne l’avez pas fumé car vous n’avez pas pu. Vous avez dû la crapoter et c’était absolument dégoûtant.
Votre corps vous l’a fait savoir en activant ses mécanismes de défense. Vous avez toussé en essayant d’avaler la fumée. Vous avez crapoté les premières fois, durant les premières taf.

Vous aviez la tête qui tourne. Et à ce moment précis, vous vous posiez la question “mais pourquoi les gens fument ?” Vous vous faisiez la réflexion suivante “faut vraiment être bête pour fumer !”

Seulement voilà, vous avez sûrement commencer à fumer votre première cigarette lorsque vous étiez au collège, peut être au lycée, ou peut être même un peu plus tard.
Pourquoi ? Pour faire comme les autres, comme les copains, pour être un dur à cuire, ou en tout cas s’en donner l’air. Pour faire ressortir votre côté rebelle.

Parce que vous pensiez que fumer était pour vous un signe masculin de virilité. Vous pensiez que fumer faisait de vous quelqu’un de plus fort, ou en tout cas, cela en donnait l’impression et l’image.
Vous pensiez que fumer une cigarette, c’est cool, c’est tendance, c’est hype, c’est fun. Ça fait classe. Ça fait de vous une nouvelle personne qui s’affirme.

Et puis, fumer, c’est une façon de faire comme les grands, comme les adultes. Vous avez pensé à cette époque là que fumer était le symbole pour vous du passage de l’enfance à l’âge adulte.
Vous avez pensé que fumer une cigarette faisait partie d’un rite initiatique.

Si vous êtes une femme, et pas un homme, vous avez pensé que fumer aller vous donner un plus grand charisme. Vous aviez pensé que fumer allait renforcer votre pouvoir d’attraction et de séduction.
Vous pensiez que les femmes chics et indépendantes fumaient.

La vérité, c’est que vous avez cru toutes ces perceptions erronées car vous avez avalé comme des couleuvres tous ces messages, sentiments et émotions véhiculés par l’industrie du tabac à grand coup de publicité.
Publicité dans les films (rappelez vous les fameux passages où un personnage vit une émotion négative comme la colère ou la tristesse et qu’il adopte le réflexe automatique inconscient de fumer une cigarette pour se détendre).
Publicité avec les stars et célébrités. Publicité avec les médecins et scientifiques en blouse blanche. Ah.. le fameux symbole de la blouse blanche pour asseoir la crédibilité et la preuve d’autorité.

Résultats : vous avez cru, à tort, que fumer une cigarette est un moyen de vous détendre et vous relaxer, vous avez cru que fumer une cigarette est un moyen anti stress alors qu’en vérité, c’est tout l’inverse.

Fumer une cigarette ne permet pas de lutter contre le stress.

On vous a menti. On vous a trahi et vous vous rendez compte que le réveil est brutale. La douche est plus que froide, elle est glacée. Vous êtes en colère.
Vous en avez assez. Et vous avez bien raison.

Heureusement pour vous, cette époque peut être désormais révolue tout de suite, ici et maintenant si vous le voulez.
Lorsque vous aurez écouté la séance d’auto hypnose guidée, vous allez comprendre pourquoi arrêter fumer est bien plus simple que ce vous pensez.

Quels sont les effets de l’hypnose sur l’arrêt du tabac ?

Les effets de l’hypnose sur l’arrêt du tabac se font sentir rapidement. vous allez apprendre à vous défaire de la clope naturellement et sans effort.

Au début, les premiers jours, la première semaine, il est possible de connaitre de temps à autre des épisodes de manque, mais prenez ces envies pour ce qu’elles sont.
Que des émotions passagères et temporaires.

En fait, vous allez voir que l’arrêt du tabac est beaucoup plus facile que ce que vous pensez.
Vous serez même surpris des résultats et de la facilité avec laquelle vous allez arrêter de fumer.

Vous allez sentir jour après jour comment votre corps va être plus détendu et plus relaxé.
Vous allez être surpris de constater à quel point c’est simple ne plus fumer. Vous n’allez même plus y penser.

Il se peut bien sûr que vous pensiez de temps à autre à allumer une cigarette, mais ce n’est que votre mental qui vous joue des tours.
En fait, ce sentiment ne dure que quelques secondes. Lorsque vous connaissez les techniques pour contrer ces envies fugaces, ce n’est plus un problème, car vous avez la solution.

Avec le MP3 d’hypnose à vos côtés, c’est votre meilleur allié pour vous aider à arrêter de fumer.

Quel est le meilleur médicament pour arrêter de fumer ?

Je ne pense pas que le meilleur médicament pour arrêter de fumer existe. A l’heure actuelle, vous avez deux types de médicaments pour accompagner le sevrage tabagique :

  1. Les substituts à la nicotine, médicament sans ordonnance disponible à l’achat
  2. des médicaments sur ordonnance comme le Champix (ou Chantix) et le Zyban

Le Champix utilise comme principe actif des molécules de varénicline et le Zyban, le bupropion.

Les médicaments pour arrêter de fumer ne sont pas la meilleure solution car l’arrêt du tabac n’est pas une dépendance physique, contrairement à ce que vous pouvez penser, mais c’est une dépendance psychologique.

C’est pour cette raison qu’il est important de traiter la cause du problème, plutôt que d’agir sur les effets du manque de nicotine dans l’organisme.

Fumer une cigarette, c’est bien plus qu’inhaler de la fumée dans les poumons.
Fumer une cigarette, c’est un geste appris années après années, c’est un sentiment d’appartenance à une communauté qui a été cultivé.
C’est une identité que vous avez façonné au fil du temps.

Et c’est précisément sur cet aspect psychologique qu’il est important de travailler en séance d’hypnose. C’est aussi pour cela que les meilleurs résultats s’obtiennent avec des solutions thérapeutiques.

Article recommandé :   L’auto hypnose pour arrêter de fumer

CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER AU MP3 D’HYPNOSE ARRÊTER DE FUMER

Est-ce bon d’arrêter de fumer d’un coup ?

J’ai une bonne nouvelle pour vous, il est toujours bon d’arrêter de fumer, que cela soit d’un coup ou progressivement. Bravo pour votre arrêt du tabac, vous allez apprendre à vaincre la cigarette jour après jour !
Vous allez voir que c’est beaucoup plus simple qu’il n’y parait. Cette cigarette vous a enfumé durant toutes ces années, à vous de reprendre le contrôle et de l’écraser une bonne fois pour toute.

Elle vous a fumé comme un saumon, cette fois-ci c’est vous qui avez oser dire non. C’est qui LE patron ? C’est vous le patron !

Arrêter de fumer d’un coup n’est pas du tout dangereux pour votre corps, votre tête, votre organisme et votre esprit. Bien au contraire !
La seule chose de réellement dangereuse, c’est cette cigarette qui continue à vous balader et vous raconter des histoires.

La preuve, dès que vous l’allumez, elle part en fumée. Une vraie allumeuse celle-là ! Elle vous fait de l’œil, elle vous fait de belles promesses qui partent toutes à chaque fois en fumée.
Non mais franchement, vous n’en avez pas marre de celle-là ? Moi, je vous le dis, c’est une garce ! Elle cherche à vous consumer, vous essorer comme un Kleenex et vous voudriez continuer à la fumer ?

Le retour à un fonctionnement naturel de votre corps va se faire rapidement et facilement. Les toxines de la fumée vont être évacuées progressivement, c’est la raison pour laquelle vous risquez d’avoir une quinte de toux pendant plusieurs jours.
Mais, encore une fois, qu’est-ce que c’est bon !!! Ce sont vos cils pulmonaires et bronchiques vibratiles qui se remettent à vibrer et à vivre pleinement.
Ils vous le font savoir. Arrêtez de voir le mal partout. C’est juste que vos cils vous parlent. C’est comme si vos poumons disaient “Merci Thierry, mes petits recommencent à revenir à la vie !”

Vous allez voir, vous êtes à deux doigts de respirer de nouveau la vie à plein poumons ! Vous imaginez un peu ? C’est génial ! C’est quand la dernière fois que vous avez vraiment respirer sans toute cette fumée ?

Quand on arrête de fumer ?

On arrête de fumer quand c’est le bon moment, et la bonne nouvelle, c’est que c’est toujours le bon moment pour arrêter de fumer.
Le bon moment, c’est tout de suite et c’est maintenant.

Commandez cette séance d’auto hypnose MP3, arrêtez de fumer aujourd’hui, et commencez votre vie d’ancien fumeur dès demain. Prêt à changer de vie aujourd’hui ?

On arrête de fumer le jour où on prend conscience que l’on s’est fait enfumer le cerveau par des narcos.
On arrête de fumer le jour où on se rend compte que l’on s’est fait roulé dans la farine, que l’on s’est fait prendre pour un lapin de 3 semaines.
Oui, on vous a menti. On a fait croire que fumer était bon pour la santé. On vous a fait croire que fumer aide à se détendre. Demandez dans ce cas aux maîtres yogis et au Bouddha pourquoi ils ne fument pas.
Ils semblent pourtant très détendus.

Pourtant, si vous réfléchissez l’espace d’un instant. Fumer c’est quoi ? Fumer, c’est inhaler de la fumée par ses poumons. Comme lors d’un incendie, quand vous respirez du monoxyde de carbone.
Pourtant, qui au fond a envie de se retrouver dans un espace enfumé ? Vous avez déjà essayé les espaces fumeurs dans les aéroports ? Vous savez, ces aquariums à fumeurs où vous n’avez même pas besoin d’allumer une cigarette pour fumer, il suffit de respirer l’air enfumé ambiant pour fumer un paquet sans rien débourser.

Vous arrêtez de fumer le jour où vous vous rendez compte qu’il serait peut être temps d’apprendre à respecter un peu plus votre corps si vous souhaitez le maintenir en bonne santé.
Vous arrêtez de fumer lorsque vous apprenez à vous aimer davantage. Vous arrêtez de fumer le jour où vous vous rendez compte que vous n’appréciez plus vraiment de fumer une cigarette.
Quand vous vous rendez compte que fumer une cigarette ne vous procure plus autant de plaisir qu’avant. Quand vous vous rendez compter que fumer ne fait plus vraiment sens pour vous.

Quand vous vous rendez compte que fumer vous donne presque envie de dégueuler. Quand vous vous rendez compte que fumer est un crime envers votre santé.
Vous arrêtez de fumer quand vous avez compris que fumer revient à se comporter comme un camé. Vous savez, cette étrange sensation de manque lorsque c’est la dernière clope du paquet et que vous n’avez plus de paquets de cigarettes de secours , en réserve dans le placard.

Vous savez ce moment où c’est dimanche après-midi, et que vous vous demandez si le bureau de tabac du coin est ouvert. Ce moment où votre cœur commence à s’accélérer et que vous savez que vous avez besoin de votre dose, et que vous êtes en proie à un moment de stress.
Cet instant précis où vous éprouvez de la peur. Cette peur du manque. Cette peur de ne plus avoir de cigarettes à votre disposition si besoin.
Cet instant où vous êtes prêt à faire un footing pour courir au bureau de tabac alors que vous ne faites pas de sport de l’année, et que vous êtes prêt à payer le prix fort pour avoir votre dose.
Ce n’est pas agréable n’est-ce pas ?

Je sais ce que vous ressentez. Je ne le sais que trop bien. Tout comme je sais aussi que c’est précisément cet instant précis qui peut vous provoquer un déclic pour peu que vous soyez prêt à le voir.
On ne peut pas demander à un aveugle de voir. Mais si vous avez le regard critique et que vous prenez le temps d’observer votre comportement, alors vous comprendrez et vous aurez la révélation.

Vous comprendrez que ce n’est pas normal. Vous comprendrez que quelque chose cloche. Qu’il y a un truc de pas net. Et pour cause. Bien sûr que ce n’est pas net de fumer du goudron, tout comme ce n’est pas normal de fumer du bitume.
Vous avez déjà essayé vous de sniffer la route ? Non ? Ben alors pourquoi vous fumez du goudron ? Parce que vous savez qu’il y a du goudron dans les filtres de cigarettes n’est-ce pas ?

Je vous ne vous apprends rien en vous disant ceci. Tout comme vous savez aussi que ces filtres à cigarette sont un cocktail explosif pour votre santé. Ce n’est pas un concentré de vitamines mais de toxines.
Une vraie cure contre la santé à la clé. C’est pour l’industrie du tabac, c’est cadeau. Plaisir d’offrir et joie de recevoir.

Alors, lorsque vous êtes atteint par l’illumination qu’il serait peut être sage d’arrêter le tabac, vous sentez que ce ne sera peut être pas simple.
Vous sentez que vous avez besoin d’aide.

Et c’est à cet instant précis que l’hypnose peut vous aider et devenir votre meilleur allié pour vaincre le tabac et dire stop à la cigarette.
C’est à ce moment précis que l’hypnose peut vous aider à gagner le combat contre le tabac, et mettre KO la cigarette.
L’hypnose peut mettre la cigarette en échec. Comment ? En vous armant d’une série de suggestions hypnotiques puissantes et efficaces, capable de transpercer toute cette fumée épaisse qui encombre l’espace de votre esprit et vous empêche d’avoir les idées claires.

Grâce à l’hypnose guidée, arrêter de fumer est possible. Je peux vous aider, et je peux le faire tout de suite si vous le voulez, là, maintenant.
La seule chose que vous avez à faire, c’est d’écouter ce MP3 d’hypnose et vous relaxer, vous détendre.
Vous allez voir, vous allez être aussi détendu qu’un maître Yoga et vous allez gagner votre combat contre le tabac.

Avec ce MP3, le tabac vit ces derniers jours et il le sait. Avec ce MP3, ce n’est plus vous qui avez peur, mais le tabac.
Alors, prêt à mettre une bonne droite à ce tabac et gagner le combat ?

Comment faire pour ne pas prendre de poids quand on arrête de fumer ?

Pour ne pas prendre de poids quand on arrête de fumer, le plus simple est de faire du sport et d’essayer de contrôler sa faim.
Voici une liste des bonnes pratiques à respecter lorsqu’on arrête de fumer :

  • Ne pas sauter les repas et éviter les grignotages
  • Prendre son temps et ne pas manger à la va vite
  • Prendre un petit déjeuner complet
  • Faire du sport
  • Eviter les aliments sucrés

Les 3 choses les plus efficaces selon moi pour contrôler son poids lors de l’arrêt du tabac sont :

  1. Faire du sport
  2. Ne pas grignoter entre les repas
  3. Limiter les aliments gras

Le problème, c’est quoi ? Le problème, c’est que fumer est devenu une nécessité pour gérer ses émotions.

En fait, la vérité, c’est que ce n’est pas l’arrêt du tabac qui provoque la prise de poids, c’est l’envie de compenser cet arrêt.
En fait, lorsque vous fumez, vous fumez vos émotions. La cigarette fait office de béquille émotionnelle, elle permet d’absorber toutes vos émotions. C’est pour cette raison qu’elle est devenue votre meilleure copine au fil du temps.
Vous avez vu la cigarette comme votre baguette magique qui efface vos émotions à la moindre contrariété.

Vous êtes en colère ? Hop, on allume une cigarette pour faire passer la colère. Vous êtes triste ? Hop, la cigarette de la tristesse.
Ah…si c’était si simple… la vérité, c’est que la cigarette ne fait rien de tout cela. Vous lui avez juste conféré des pouvoirs magiques comme l’effet placebo sur un médicament.

Article recommandé :   L'hypnose pour dormir, ou comment avoir un sommeil profond réparateur

En fait, la cigarette vous a juste permis de masquer vos émotions pendant toutes ces années et vous essayez maintenant de trouver un nouveau substitut pour les cacher.
Vous en avez pas marre de jouer à cache cache ?

Et si vous décidiez une bonne fois d’affronter vos émotions ? Prenez votre courage à deux mains et faites un travail sur vous-même. Le travail sur soi, là est le véritable combat.
Et je peux vous garantir que le travail sur soi est une véritable source de libération. C’est même en réalité la seule source.

Pourquoi ? Parce que le travail sur soi ne nécessite aucun artifice. Vous ne cherchez pas un effet ici, mais la cause émotionnelle responsable de votre comportement.
Lorsque vous allez chercher à dénouer des nœuds émotionnels à l’intérieur de vous, cela se voit et se reflète à l’extérieur.

L’arrêt du tabac et la perte de poids ici ne sont alors que des effets naturels.
Tant que vous ne trouvez pas la cause émotionnelle servant d’élément déclencheur, alors vous continuerez à subir vos émotions.
Et tant que vous ne réussirez pas à reprendre le contrôle sur vos émotions, ce seront vos émotions qui vous domineront.
Vous serez alors dominé par la peur et vous chercherez à fuir en permanence et à trouver des stratégies tant bien que mal pour essayer de compenser et continuer à vous raconter des histoires.

C’est ainsi que l’arrêt du tabac entraîne la tentation de manger des aliments gras et sucrés comme les bonbons, les gâteaux apéritifs, les gâteaux, le grignotage…
En vérité, vous n’avez pas faim et vous le savez, vous essayez juste de trouver un moyen foireux de manger vos émotions.

C’est ainsi que la prise de poids, l’hyperphagie et l’addiction au sucre pointe le poids pointe le bout de son nez.

Heureusement, j’ai une bonne nouvelle pour vous. Réussir enfin à vous libérer de ce cercle vicieux est possible.
J’ai réalisé spécialement pour vous un Pack Premium de séances d’auto hypnose guidées professionnelles pour vous aider à perdre du poids et arrêter de fumer.

Ce Pack Premium, vous avez le droit d’en profiter tout de suite si vous le voulez. Il est encore disponible. Profitez en tant qu’il en est encore temps.

Sachez en tout cas que l’hypnose pour maigrir vite, ça marche vraiment. J’ai réalisé des séances d’hypnose pour vous aider à sortir de ces addictions.
C’est ainsi que vous trouverez sur le site des séances d’hypnose pour arrêter l’addiction au sucre et vaincre l’hyperphagie.

N’hésitez pas à parcourir le site pour trouver quelle est la meilleure séance d’auto hypnose MP3 la plus adaptée à votre besoin. Je pense par exemple que le pack minceur pourrait également vous intéresser.

Comment savoir si on est en manque de nicotine ?

Vous savez que vous êtes en manque de nicotine et que vous réalisez un sevrage tabagique si :

  • Vous êtes très irritable
  • Vous rencontrez des troubles du sommeil
  • Vous êtes constipé pendant quelques jours
  • Vous ressentez de fortes envies de fumer
  • Vous déprimez et faites le deuil de la cigarette

Rassurez-vous, faire le deuil de la cigarette va très bien se passer. Imaginez plus tôt les bienfaits procurés par le sevrage du tabagisme.

  1. 2 jours après votre dernière cigarette, vous retrouvez le goût et l’odorat
  2. 1 an après, le bon cholestérol remonte dans le sang
  3. 15 ans après, le risque de cancer diminue

15 ans après, c’est presque comme si vous n’aviez jamais été fumeur dans votre corps. C’est la fête ! Une nouvelle vie qui commence pour vous ! Une vie en parfaite santé, en pleine forme ! Souriez vous à vous-même, vous vous faites un magnifique cadeau ! Celui de respirer la vie à plein poumons !
Faites du sport, allez retrouver vos pleines capacités d’endurance sportive, à vous les nouveaux défis et records !

Quels sont les bienfaits de l’arrêt de la cigarette ?

Les bienfaits de l’arrêt de la cigarette sont nombreux sur la santé et rapides :

  1. 20 minutes après : la pression sanguine et les pulsations du cœur diminuent
  2. 8 heures après : les cellules sont oxygénées normalement, le monoxyde de carbone dans le sang diminue de 50%
  3. 1 jour après : le corps ne contient presque plus de nicotine, les poumons commencent éliminer le mucus et les résidus de fumée
  4. 2 jours après : vous retrouvez le goût et l’odorat
  5. 3 jours après : vous pouvez respirez plus facilement, vous retrouvez de l’énergie
  6. 1 semaine après : vous avez une meilleure respiration
  7. 15 jours après : les risques liés à l’infarctus du myocarde baissent
  8. 3 mois après : la toux et la fatigue diminuent. Vous avez un meilleur souffle, une meilleure endurance physique
  9. 6 mois après : augmentation de 5 à 10% de la fonction pulmonaire
  10. 1 an après : les risque d’infarctus du myocarde chutent de 50%
  11. 5 ans après : les risques d’accident vasculaire cérébral sont proches de ceux d’un non-fumeur
  12. 10 ans après : le risque de cancer du poumon chute de 50%
  13. 15 ans après : l’espérance de vie redevient presque identique à celle d’un non fumeur n’ayant jamais fumé

Au-delà des bienfaits physiques, l’arrêt de la cigarette procure de nombreux bienfaits psychologiques comme par exemple :

  1. Ne plus avoir à vérifier si l’on a assez de cigarettes dans le paquet
  2. Ne plus avoir à vérifier si le bureau de tabac est encore ouvert
  3. Ne plus avoir à chercher un espace fumeur dans les aéroports

L’arrêt de la cigarette procure une véritable liberté : une indépendance physique et psychologique qui n’a pas de prix. Vous êtes de nouveau libre !

Alors, prêt à vouloir enfin profiter des bienfaits procurés par l’arrêt de la cigarette ?

Est-ce que l’arrêt du tabac fatigue ?

L’arrêt du tabac peut fatiguer au début car lorsqu’on fume, la nicotine joue le rôle de stimulant. Elle excite le cerveau en augmentant la pression artérielle le rythme cardio vasculaire.
Elle envoie un shoot artificiel d’adrénaline.

Lorsqu’on arrête de fumer, la nicotine est éliminée progressivement dans l’organisme. L’élimination est rapide. En l’espace de 24 heures seulement, vous n’avez presque plus de nicotine dans le sang.
L’élimination de la nicotine peut provoquer une fatigue passagère, comme c’est le cas lors de la digestion après avoir mangé un bon repas.

Rassurez-vous, après quelques jours seulement, votre corps retrouve de l’énergie. Cet état de fatigue temporaire est juste inhérent à tout processus d’élimination des déchets.

Qu’est-ce que le médicament Champix ?

Le Champix est le nom d’un médicament prescrit sur ordonnance pour aider à l’arrêt du tabac fumé.
L’efficacité de ce médicament mise au point et développé par les laboratoires Pfizer repose sur le principe actif de varénicline.

La prescription de ce médicament doit être réservé aux fumeurs très dépendants à la nicotine car il n’est pas sans dangers sur la santé, et fait polémique.
Tout comme la nicotine, la varénicline va se fixer à des récepteurs pour contrer ses effets : elle va ainsi permettre de soulager les symptômes du manque et réduire le plaisir de fumer.

Personnellement, je ne vous recommande pas l’utilisation de ce médicament. Si vous pouvez vous en passer, c’est mieux. Rien de tel qu’une bonne séance d’auto hypnose guidée. C’est sans danger au moins, et c’est naturel.

Est-ce que le Champix est efficace pour arrêter de fumer ?

Selon une étude publiée en 2016 dans The Lancet, une revue scientifique médicale britannique, en comparaison à plusieurs autres traitements médicamenteux pour le sevrage tabagique, le Champix serait significativement plus efficace que les autres médicaments comme par exemple Zyblan et les patchs nicotiniques.

Quels sont les dangers de l’hypnose pour arrêter de fumer ?

Aucun, il n’a strictement aucun danger si ce n’est celui de ne pas réussir. Au contraire, l’hypnose constitue votre meilleur allié pour arrêter de fumer.
Lorsque nous fumons depuis plusieurs années, nous avons adopté des réflexes inconscients. Nous avons adopté une série d’automatismes et d’associations en lien avec la cigarette.

Au final, la vraie dépendance est purement psychologique, pas physique. C’est d’ailleurs pour cette raison que la plupart des solutions à base de médicaments ne fonctionnent pas vraiment sur le long terme.
Elles ne sont pas viables car les véritables symptômes ne sont pas physiques mais bel et bien psychologiques.

Ce sont pour toutes ces raisons que l’hypnose peut vraiment vous aider à l’arrêt du tabac car je vous donne des outils pour vous accompagner dans ce processus.
Je vous aide à déverrouiller en vous vos blocages inconscients, je vous aide à accéder à toutes les ressources en vous pour vous aider à en finir avec le tabac.

Pourquoi faire une séance d’hypnose pour arrêter de fumer ?

Comme je viens de vous le dire, l’hypnose constitue sûrement la meilleure solution pour arrêter de fumer car la thérapie par hypnose est là pour vous accompagner en douceur.
Grâce à l’hypnose guidée, faire le deuil de la cigarette se fait en douceur et naturellement.

Comment faire pour que l’hypnose m’aide à arrêter de fumer ?

La seule chose que vous avez à faire pour arrêter de fumer, c’est de vous laisser guider par ma voix. Rien que ma voix.
Je vais vous aider à trouver toutes les ressources enfouies dans votre inconscient à l’intérieur de vous, pour combattre la cigarette.

Vous allez voir que la cigarette va devenir plus qu’un lointain souvenir.
Bien sûr, cela suppose au préalable d’avoir envie. Envie d’arrêter de fumer.

Alors, est-ce que vous êtes prêt à tirer un trait sur votre ancienne vie de fumeur ? Est-ce que vous êtes prêt à accueillir le changement et vivre votre nouvelle vie de non fumeur ?

Laisser un commentaire

risus dolor. massa odio nunc luctus ut ut Phasellus facilisis